📦Livraison Offerte dès 50€ d’achat📦

Doit-on nécessairement être initié avant de pratiquer le bouddhisme ?

Initiation Au Bouddhisme
Table des matières

Avez-vous pris le soin d’être en adéquation avec votre être ?

Avez-vous la culture de la bonté ?

La force de la vérité et la qualité d’un homme altruiste ?

Si vous ne répondez pas à ces préliminaires alors oubliez votre processus d’initiation.

Puisqu’être adepte d’une religion n’est pas chose aisée. Et il en est de même en ce qui concerne la connaissance et la pratique du bouddhisme. 

En fait, comme toute croyance, la pratique du bouddhisme nécessite des préalables. Il peut s’agir d’une simple initiation basée sur la connaissance de certaines règles.

Aussi vaste de compréhension qu’elle soit, cette croyance repose sur plusieurs préceptes. Mais elles ne constituent pas les seules règles à connaître pour la pratique du bouddhisme.  

La pratique du bouddhisme

Initier Le Bouddhisme

L’objectif ultime du bouddhisme est d’arriver au Nirvana. Pour ce faire, il faut se débarrasser de toutes sources de souffrance comme le désir, la soif et l’attachement.

Plusieurs impuretés dévastent la vie d’un individu, tel que :

  • la cupidité
  • l’amertum
  • le dédain
  • l’orgueil
  • et la jalousie.

En ôtant tous les obstacles, l’homme pourra atteindre le Nirvana.

Force est de constater que la pratique du bouddhisme ne peut se faire dans une initiation de la religion qui permettra d’éclaircir et d’enseigner la pratique pour trouver la voie du salut.

Parce que le bouddhisme ne s’apprend pas d’une manière académique. C’est avant tout une philosophie qui doit toucher celui qui le lit.

Alors, lorsque vous méditez ces citations, cela doit vous conduire à la réflexion, à penser de soi, de sa vie, à lire ses enseignements afin de se perfectionner. Et cela n’est possible que durant l’initiation qui vous prépare à une pratique dans les règles de l’art.

En sus, si beaucoup apprécient cette religion « sans Dieu », qui est surtout fondée sur la raison , l’observation et la prise de conscience de soi, c’est que derrière cette spiritualité se cache une philosophie que l’on peut acquérir que dans l’initiation.

Définition et sens de l’initiation

L’initiation n’est pas le seul événement qui introduit pour toujours un disciple sur le chemin.

Le disciple en soi doit être un vrai récipient saint, accompli par la détermination de la bodhicitta et la ferveur, et doit prendre l’engagement de garder précieusement les serments propres à l’initiation.

Elle demeure le culte le plus attendu de l’ascétisme bouddhique.

Elle se fait sous la responsabilité d’un devancier : maître.

De la manifestation du seigneur Bouddha

Pour donner l’initiation, le seigneur entre au sein du samadhi de la deite duquel il confère l’initiation et use des objets de rites ayants un sens allégorique.

De même que d’autres substances spéciales destinées à cette utilisation.

La phase du baptême

Le mot sanskrit « abhiseka » signifie littéralement : « baptême par l’eau » mais plus qu’au baptême chrétien, c’est à la communion que se rapporterait le plus le rite de l’initiation, si on voulait comparer avec les rites catholiques.

Cependant, plusieurs tibétains qui s’expriment en anglais font usage du mot « Sacramento », les sacrements pour évoquer l’abhiseka.

Avant de conférer le rite proprement dit, est offert au maître une mandala de sables colorés, c’est-à-dire une représentation de l’univers avec son centre et ses quatre directions, ce qui signifie pour tous dans l’assistance, la soumission totale de soi même et de toutes choses qui fait partie de son univers personnel.

Le rite de l’initiation proprement dit

Culture Bouddhique

L’instrument d’entrée du rituel d’initiation même est une aiguière.

Elle comporte une eau précédemment consacrée par le maître. A cette eau sont introduits quelques éléments à savoir la cardamome, la potion a base de bois de santal et le safran…

Elle contient l’essence de la déité et aussi des diètes de la mandala de même que les bod.

La consommation de cette eau vise un but qui est celui de  rendre pur, sanctifier le corps du disciple. Aussitôt, la bénédiction des cinq familles de bouddhas descend sur le disciple.

Cette initiation est connue sous deux angles :

1. L’initiation orale

L’initiation orale, divinatoire est celle qui a pour soutien le corps du seigneur lui-même.

Le maître assume dans sa visualisation la forme de la déité d’où s’écoule un nectar de boddhicitta qui vient s’unir à l’ambroisie (amrta en sanskrit), un alcool consacré contenu dans une calotte crânienne.

Ce crâne humain a une signification fondamentale dans un rite tantrique : celle de briser la prison du désir-attachement et de la répulsion.

Lorsqu’il reçoit l’ambrine, l’élève entre en possession de la bénédiction de l’adage de deite. Les péchés et les voiles annexes à la parole sont lavés.

La bénédiction est donc donnée à l’organe de la parole afin que celui-ci ne prononce que des mots de sagesse et de vérité. En même temps, le disciple entre en possession du pouvoir de la récitation du mantra de la déité.

Cela accorde la réalisation du sambhogakaya. Autrement dit, du corps de gloire.

2. L’initiation de la connaissance et de la sagesse

Bouddhisme Et Initiation

L’initiation de la connaissance et de la sagesse, quant à elle a pour support la félicité de l’épouse mystique de la déité.

Une lumière sort du cœur des diètes pour illuminer le disciple, lavant les péchés et les voiles rattachés au mental (obscurcissements de l’esprit).

Le disciple reçoit alors la bénédiction de bouddha, qui donne le pouvoir de méditer sur l’union de la félicité et de la vacuité.

A ce stade de l’initiation, le disciple obtient le sacrément qui lui permet de pratiquer cette religion. Le plus intéressant, c’est l’ensemble des connaissances liées au Karma qui lui sera transmis.

Être initié à la pratique et à la connaissance du bouddha est un processus relativement long qui nécessite patience et endurance.

Il est évident que la pratique devra se faire par les grands maîtres. Ce qui importe cependant, c’est de reconnaître le caractère solennel donné à cette initiation selon la culture.

Mais soyez tranquille. Cette initiation vous ouvre bien des voies et vous impose une forme de vie basée sur des principes élémentaires de la vie.

Quoi de plus beau que d’être en contact avec la nature et tout son être ?

Derniers Produits Bouddhiques Ajoutés

Articles Récents

bijoux bouddhistes

Les bijoux bouddhistes

🙏🏻Les bijoux ont une place importante chez les bouddhistes. Ils constituent un pont entre le monde spirituel et physique puis symbolisent la positivité et la prospérité. De quoi sont composés ces accessoires et pourquoi sont-il porté ? Les réponses dans cet article …

Lire la suite »
lp suk moine bouddhiste

Moine Bouddhiste Luang Pu Suk

LP Suk est l’un des plus légendaires anciens moines gourous qui aient jamais vécu. Il est largement considéré en Thaïlande comme le grand maître le plus accompli de la Wicha (les arts occultes).

Lire la suite »
Laisser un commentaire