📩Livraison Offerte dĂšs 50€ d’achat📩

Quels sont les rituels et les cultes dans le bouddhisme ?

Rituels Et Culte Bouddhique
Table des matiĂšres

Les différents rituels et cultes bouddhiques

Le bouddhisme éveille de plus en plus la curiosité de nombreux Occidentaux.

Ils s’intĂ©ressent le plus souvent aux pratiques de mĂ©ditation et aux discours thĂ©oriques intĂ©grĂ©s depuis toujours Ă  l’enseignement et Ă  la pratique du Bouddha.

Mais, le bouddhisme à la fois une religion et une philosophie dispose tant de liturgie, de cultes que de rituels spécifiques rendus au Bouddha.

Il repose fondamentalement sur un sens d’éveil des hommes qui implique un dĂ©tachement et une libĂ©ration totale. Il peut ressembler dans certaines occasions Ă  une doctrine-mĂ©decine dont la thĂ©rapie est d’amener les hommes Ă  Ă©teindre les dĂ©sirs Ă©goĂŻstes et illusionnistes qui les font souffrir.

Nous vous proposons de découvrir dans cet article les rituels et cultes dans le bouddhisme.

Bouddhisme : différence entre les rites ésotériques et exotériques

Les rituels bouddhistes s’articulent autour d’un vĂ©cu monastique bien rythmĂ©.

Dans le bouddhisme, on différentie les rites exotériques des rites ésotériques.

  • Les premiers s’intĂ©ressent au don et au contre-don. En fait, les sectes “exotĂ©riques” comme la Terre Pure pensent que le Buddha Amida est une rĂ©alitĂ© extĂ©rieure ; mieux un sauveur Ă  qui l’on voudrait totalement plaire.
  • Les seconds quant Ă  eux ont trait Ă  l’identification de l’officiant Ă  la divinitĂ©. Ainsi, le bouddhisme Ă©sotĂ©rique ou le Zen allie buddha Ă  soi-mĂȘme, au meilleur en soi, Ă  la nature de buddha se situant au fond de chacun.

Dans les rites Ă©sotĂ©riques, on cherche Ă  maĂźtriser les pouvoirs cachĂ©s en soi en s’identifiant Ă  un buddha transcendant et de mĂȘme essence que soi.

L’officiant peut Ă©galement faire des rites en son nom propre comme les faire pour le bonheur des autres. RĂ©veiller le buddha en soi n’implique tout de mĂȘme pas les mĂȘmes attitudes qu’inviter le Buddha Amida Ă  descendre depuis la Terre Pure.

Les rituels au bouddhisme concernent aussi la méditation et nombreuses autres activités à priori non-rituelles comme faire du jardinage dans les monastÚres Zen.

Quels sont les types de rituels rencontrés dans le bouddhisme ?

Le bouddhisme comprend 4 types principaux de rituels. Ils représentent les diverses cérémonies et pratiques que chaque pratiquant devrait exécuter, preuve de sa croyance et de son adhésion à la communauté. 

Les cĂ©lĂ©brations de l’anniversaire de la naissance, d’éveil et d’entrĂ©e du Buddha dans le nirvāáč‡a reprĂ©sentent des rituels soigneusement prĂ©servĂ©s dans le bouddhisme.

Aussi, les priĂšres pour apaiser les esprits malfaisants, se protĂ©ger, ou obtenir le bonheur, le succĂšs dans les affaires et la santĂ©, ou la prospĂ©ritĂ© de l’État, avoir des pluies bienfaisantes et des rĂ©coltes abondantes sont d’usage dans le bouddhisme.

Viennent enfin la catégorie des cérémonies de transfert de mérites aux vivants et aux morts.  

Le dĂ©roulement de tous les rituels bouddhistes se dĂ©crit en trois temps. D’abord, l’invitation du dieu qui est appelĂ© Ă  descendre dans une aire dĂ©limitĂ©e pour lui.

Les offrandes et le renvoi terminent donc la cérémonie.

La place du culte des icĂŽnes dans le bouddhisme

Les icÎnes dans le bouddhisme servent de réceptacle et de support pour la divinité.

Ils Ă©tablissent une mĂ©diation de par leur caractĂšre Ă  rendre visible l’invisible. La vision des icĂŽnes constitue un mĂ©canisme de dĂ©votion et de concentration pour le prĂȘtre ainsi que pour le dĂ©vot ordinaire.

Cette vénération des icÎnes est de plus un processus conduisant à une transformation. Les icÎnes sont souvent en statue ou en images montrant des animaux sauvages soit un dragon, un tigre ou un lion pour signifier parfois que ces animaux protÚgent les fidÚles. 

Le culte des arhat

Le culte des arhat de mĂȘme est trĂšs dĂ©veloppĂ© dans le bouddhisme. En effet, les arhat (saints) sont considĂ©rĂ©s comme les dĂ©vouĂ©s disciples et missionnaires ayant continuĂ© Ă  rĂ©pandre aprĂšs le nirvāáč‡a du Buddha, sa doctrine Ă  travers la terre.

Leur lĂ©gende est donc rĂ©alisĂ©e et on recourt Ă  leur puissance pour obtenir des grĂąces particuliĂšres parfois. C’est le cas de l’arhat “mahāyāniste” qui est prĂ©sentĂ© avec des animaux sauvages sur une image, laquelle sera fortement influencĂ©e par celle de l’Immortel taoĂŻste.

Le culte des arhat japonais

Le culte des arhat japonais (rakan) et chinois (luohan) a pris essence en Chine. Il s’articule d’une part sur le culte des seize (ou dix-huit) arhat et celui des cinq cents arhat de l’autre. Il se dĂ©veloppa au sein de l’école du Chan/Zen, pour ensuite se rĂ©pandre dans toutes les couches populaires. 

Le moine-poĂšte Chan Guanxiu a beaucoup militĂ© pour le groupe des seize arhat en particulier parce qu’il aurait vu ces personnages en rĂȘve. L’arhat au tigre et l’arhat au dragon vinrent s’ajouter Ă  ces seize personnages par la suite.

Comment se déroule le rituel de consécration des icÎnes ?

Les sĂ©quences rituelles d’une animation des icĂŽnes bouddhiques comprennent cinq parties bien dĂ©finies.

  1. On procĂšde d’abord Ă  la “transmission” de l’efficacitĂ© d’une icĂŽne puissamment Ă©tablie Ă  une ou plusieurs nouvelles autres icĂŽnes.
  2. Ensuite, vient la consĂ©cration s’assimilant Ă  une onction Ă©sotĂ©rique. Elle correspond Ă  certaines occasions Ă  un rite de naissance ou de consĂ©cration royale telle qu’une entrĂ©e dans les ordres monastiques.
  3. L’étape de l’installation des souffles s’en suit. A ce moment, un ou plusieurs moines exhortent un buddha Ă  descendre dans l’icĂŽne avec des incantations. Ils peuvent par ailleurs transfĂ©rer dans l’icĂŽne de l’énergie accumulĂ©e grĂące Ă  la mĂ©ditation.
  4. Avant de terminer par l’ouverture des yeux, on fait d’abord le dĂ©pĂŽt de reliques (ƛarÄ«ra) et d’objets cultuels dans le socle de l’icĂŽne ou dans une cavitĂ© amĂ©nagĂ©e dans son corps.
  5. La derniĂšre Ă©tape celle d’ouverture des yeux consiste Ă  “pointer” avec un pinceau les pupilles de l’icĂŽne.

En participant Ă  l’essence d’un ĂȘtre aussi puissant, le spectateur bĂ©nĂ©ficie de certaines grĂąces qui le purifient et l’élĂšvent.

Il est impĂ©rieux de noter que la rĂ©activation rituelle des icĂŽnes bouddhiques est dĂ©terminante dans leur pouvoir. Ainsi, elles ne rĂ©vĂšlent leur puissance latente agissante et manifeste qu’à condition que certaines circonstances subjectives et objectives soient rĂ©unies.

Il convient de noter que le bouddhisme comprend des rituels comme le Mahāyāna, la mĂ©ditation, la prĂ©dication, la confession et l’ordination.

L’exĂ©cution de ses rituels est Ă©troitement liĂ©e Ă  la prĂ©sence et Ă  la visualisation des icĂŽnes des buddha et des bodhisattva.

Ainsi, l’icîne joue un rîle important dans les rituels bouddhiques.

Derniers Produits Bouddhiques

  • ,

    39,90  Ajouter au panier
  • 44,90  Ajouter au panier
  • ,

    29,90  Ajouter au panier
  • ,

    24,99  Ajouter au panier
  • ,

    29,99  Ajouter au panier
  • 39,90  Être informĂ©
  • 32,99  Ajouter au panier
  • ,

    24,99  Ajouter au panier

Articles RĂ©cents

devenir bouddhiste

Comment devenir bouddhiste ?

đŸ§˜đŸ»â€â™‚ïžLes bouddhistes se dĂ©crivent gĂ©nĂ©ralement comme des personnes heureuses. Mais devenir bouddhiste ne change pas le monde qui nous entoure comme par magie pour l’adapter Ă  nos besoins. Alors qu’est-ce qui change ?

Lire la suite »
les statues de bouddha

Les statues de Bouddha

đŸ§˜đŸ»â€â™‚ïžBouddha est un personnage qui incarne la sagesse. Son parcours exemplaire Ă  donner l’idĂ©e de sculpter plusieurs statues Ă  son effigie…

Lire la suite »
bijoux bouddhistes

Les bijoux bouddhistes

đŸ™đŸ»Les bijoux ont une place importante chez les bouddhistes. Ils constituent un pont entre le monde spirituel et physique puis symbolisent la positivitĂ© et la prospĂ©ritĂ©. De quoi sont composĂ©s ces accessoires et pourquoi sont-il porté ? Les rĂ©ponses dans cet article …

Lire la suite »
lp suk moine bouddhiste

Moine Bouddhiste Luang Pu Suk

LP Suk est l’un des plus lĂ©gendaires anciens moines gourous qui aient jamais vĂ©cu. Il est largement considĂ©rĂ© en ThaĂŻlande comme le grand maĂźtre le plus accompli de la Wicha (les arts occultes).

Lire la suite »
Laisser un commentaire