Amulette Bouddhiste
Phra Somdej Toh

32,99 

 

  • Pouvoirs : Charme/Chance/Protection/Fortune
  • Origine : Wat Rakhang
  • Dimensions : largeur 3,4cm X hauteur 6,1cm
  • Reliquaire : Sur mesure en métal doré

Stock épuisé

Avertissez-moi lorsque l'article est à nouveau en stock.

Badge

Description

Amulette Bouddhique de Phra Somdej Toh

Cette amulette bouddhique provient d’une édition produite à partir de poudres sacrées conservées au temple Wat Rakhang depuis 1915. Les amulettes de Phra Somdej Toh sont connus pour faire partie des amulettes les plus puissantes et des plus respectées des bouddhistes de Thaïlande, elles auraient le pouvoir ultime, c’est à dire tous les pouvoirs à la fois.

Les bouddhistes disent que ces amulettes gardent leur puissance pour toujours grâce à la technique que Phra Somdej a apprise pour les remplir de puissance.

Fabriqués avec des centaines de substances sacrées, elles sont également bénies pendant plusieurs années à l’aide de nombreux chants religieux extrêmement puissants appris des grands moines bouddhistes du passé.

 

A propos de Phra Somdej Toh

Phra Somdej Toh est un moine vénérable qui a encore plus d’adeptes que tous les autres moines, c’est le moine le plus respecté de Thaïlande. Phra Somdej Toh vient d’un temple appelé Wat Rakhang Kositararm.

Ses amulettes de protection sont si vénérés que presque tous les bouddhistes Thaïlandais en possèdent un pour leur apporter puissance, chance, protection et fortune.

Le nom « complet » de ce moine est «Somdej Phra Puttajarn Toh Phrom-rangsri» et certaines personnes l’appellent «Somdej Toh» qui est tout autant respectueux et plus simple à retenir.

Somdej Toh est le fils du roi Rama II, il est né avant que son père ne devienne le roi de Thaïlande. À 13 ans, Somdej prit les voyelles de la monarchie et devint moine (boo-ut, en thaïlandais). À l’âge de 21 ans, il devint un moine senior passionné par les enseignements bouddhistes. On lui donna alors le nom de «Maha Toh» (moine du roi).

Somdej a gravi les échelons et a finalement reçu le titre ultime de Somdej Phra Puttajarn Toh en 1872. Cela signifiait qu’il était au plus haut niveau de la monarchie.

Peu après, Phra Somdej a commencé à fabriquer ses propres amulettes de Bouddha durant l’année du Bouddha pendant environ 9 ans, de 1863 à 1872. Ses amulettes sacrées sont devenus très célèbres et ont été appelés amulettes bouddhistes «Somdej Wat Rakhang». Aujourd’hui, ces amulettes originales sont quasiment introuvables et  atteignent des prix extrêmement élevés de plusieurs millions de Baht thaïlandais.

Amulette De Protection De Phra Somdej

À l’origine, les amulettes de Somdej étaient fabriqués à la main par ce moine respecté, lui même. Il en a fabriqué 84 000 au cours de sa vie de 73 styles différents, ensuite des moules ont été fabriqués pour reproduire ses amulettes et sont devenus la norme pour leur fabrication.

Il existe d’innombrable substances variées qui sont entrées dans la composition de ces célèbres amulettes.

 

Certaines d’entres elles étaient composées :

  • De chaux (de coquillages broyés)
  • Phong Vises (poudre sacrée d’origine secrète)
  • De feuilles de fleurs
  • De morceaux de riz
  • De luts
  • De cendres d’urnes incinérées
  • De miel
  • D’huile de soie
  • De différentes terres magiques provenant de lieu sacrés (lieu de naissance de Bouddha, lieu de son décès …)

 

>> Nous informons notre aimable clientèle que nos articles étant fabriqués de manière artisanale, ils peuvent légèrement différés des photos présentes sur les différentes fiches produits. Il est possible que vous receviez le modèle qui ait été photographié comme vous pourriez en recevoir un autre légèrement différent en termes de nuances de couleurs ou d’oxydation. Rassurez-vous ils sont tous très semblables à l’image affichée. Pour des raisons évidentes, nous ne pouvons pas photographier chaque article indépendamment, merci pour votre compréhension. L’équipe de Art-Bouddhiste

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.